Yvelines Educ'Archives

Nouveaux ateliers : "Etre journaliste à un procès" et "Comprendre les images"

Suivre les procès de Klaus Barbie et Paul Touvier comme journaliste ou historien

Découvrez nos nouveaux ateliers

A travers la loi du 11 juillet 1985, Robert Badinter a autorisé la présence des caméras dans le prétoire au cours de procès hors-normes. L’enjeu était de taille, puisqu’il s'agissait de filmer les procès à des fins historiques et pédagogiques. Ces procès revêtent de forts enjeux démocratiques, mémoriaux, patrimoniaux.

Parmi ces procès, ceux de Klaus Barbie (11/05/1987-4/07/1987) et de Paul Touvier (17/03/1994-20/04/1994) furent les premiers filmés en France pour crimes contre l'humanité.

Notre équipe pédagogique propose à vos élèves des séances de travail en groupe sur une heure. Il s'agira, selon les choix de l'enseignant, de rédiger un article ou de questionner, selon la démarche de l'historien, les sources audiovisuelles produites par la justice.

Nos ateliers peuvent être intégrés dans le cadre partenarial avec le Mémorial de la Shoah et dans un projet d'éducation aux médias et à l'information. Il s'agit notamment de connaître les modalités de production et la médiatisation d'un procès historique, mais aussi de mesurer les limites de sa diffusion quant à la protection des données.

Contacts

Réservations activités et outils itinérants
Maryse GARZONI

Pour plus d'informations
Marie PETER

Voir aussi