Accueil > Ressources > Ressources téléchargeables > Conquêtes et sociétés coloniales > Demande d'attribution pour la médaille du Tonkin en 1888

Ressources

Demande d'attribution pour la médaille du Tonkin en 1888

Demande d'attribution pour la médaille Tonkin
ADY - 3R64

La conquête et la pacification des territoires sous domination française se font grâce à des troupes coloniales dont les pertes sont importantes. Les soldats sont issus de divers régiments ; zouaves, spahis par exemple, et sont issus de catégories sociales plutôt modestes : journalier, jardinier, garde champêtre, menuisier, minotier, infirmier, chef de gare.

Ce sont en général les familles des soldats morts au combat ou des suites de leurs blessures sur le bateau du retour qui en font la demande. Dans ce cas il faut prouver que l’on est le plus proche parent du soldat défunt. Les conditions d’obtention sont fixées dans la loi du 26 juillet 1887.

Pour obtenir cette médaille il faut avoir un casier judiciaire vierge et avoir participé à la conquête ou à des opérations de guerre. Pour le Tonkin il faut donc avoir débarqué avant le 31 décembre 1886. Elle n’est attribuée qu'entre 1887 et 1893.

La médaille coloniale est attachée à un ruban rayé bleu et blanc. Il est accompagné d’une barrette indiquant le lieu des combats. En effet cette médaille a été déclinée pour le Tonkin mais aussi pour Madagascar, pour les expéditions de Chine, Tunisie, Maroc, Algérie, Afrique équatoriale, Sahara.

On peut s’interroger sur la motivation de ces demandes. Révèlent-elles la fierté d’avoir un parent qui a participé à la conquête ou bien sont-elles un moyen d’entretenir le souvenir d’un proche dont on ne peut honorer la tombe ?


© Educ'Archives - Archives départementales des Yvelines - Plan du site - Mentions légales - Crédits