Accueil > Ressources > Ressources téléchargeables > Conquêtes et sociétés coloniales > Demande pour un passage gratuit vers l'Algérie, 12 mars 1844

Ressources

Demande pour un passage gratuit vers l'Algérie, 12 mars 1844

Demande passage vers l'Algérie
ADY 4M2 24

Si la conquête de l’Algérie a débuté en 1830, l’installation durable de colons a été longue et complexe. Dans les années 1840, la monarchie de Juillet cherche à avoir un certain contrôle sur les départs en Algérie. Un contrôle à la fois numérique, et peut-on dire, qualitatif. L’administration regarde avec attention le profil moral d’un candidat, sa capacité à s’installer, son statut marital avant que ne lui soit délivrée une lettre de passage gratuit vers l’Algérie.

Les fonds des Archives Départementales proposent un corpus de 96 lettres de ce type, s’échelonnant entre 1840 et 1848. Un traitement statistique de celui-ci met en évidence certaines récurrences : plus de 95 %  sont des hommes ; si l’âge n’est pas toujours mentionné, lorsqu’il l’est, ce sont des hommes jeunes, âgés entre 17 et 38 ans. Il est rarement fait mention d'une famille à charge. On peut relever le souci des institutions de mettre en place une émigration de qualité : on évoque la « moralité douteuse » de telle candidate, l’ « extrême dénuement » de tel autre. L’Algérie n’a pas vocation à être ni un bordel à ciel ouvert, ni un déversoir à la pauvreté métropolitaine. Dans plusieurs courriers, la perspective d’une installation sur des terres données par l’Etat est avancée.


© Educ'Archives - Archives départementales des Yvelines - Plan du site - Mentions légales - Crédits