Accueil > Ressources > Ressources téléchargeables > Négoce international et esclavage à la fin du 18ème siècle > Vente de deux esclaves par Ruste de Rezeville Frères au comte de Kersaint le 7 août 1782

Ressources

Vente de deux esclaves par Ruste de Rezeville Frères au comte de Kersaint le 7 août 1782

Vente de deux esclaves par Ruste de Rezeville Frères au comte de Kersaint le 7 aout 1782
Cote E1429

A la fin du 18ème siècle Armand Guy Simon de Coëtnempren, comte de Kersaint, charge Joseph Diant d’acheter deux esclaves pour la maison qu’il vient d’acquérir aux Antilles sur l’île de Sainte Lucie. Ce dernier fait alors appel aux services de Rezeville Frères afin de satisfaire cette demande. Le document daté de 1782 a été rédigé à la Martinique au Fort Royal, l’actuel Fort-de-France. Les esclaves ont traversé l’Atlantique à bord d’un navire négrier danois, le Baron de Schimelman. Celui-ci porte le nom d’une famille de grands propriétaires terriens aux Indes Occidentales danoises, aujourd’hui les Iles Vierges des Etats-Unis. Les Ruste de Rezeville, négociants installés à la Martinique, sont une famille de notables. Cette facture met en lumière la déshumanisation de l’esclave assimilé à une marchandise dont on négocie le prix ainsi que les modalités de paiement.

Transcription :

Au fort royal le 7 aout 1782.

De la cargaison du navire Danois le Baron de Schimelman capitaine Lime de Coppenhague gérée par Ruste de Rezeville frères, vendu et livré à monseigneur le comte de Kersaint capitaine des vaisseaux du Roy.

1 négresse et 1 nègre [1650 livre l’un et 3300 livres les deux]

Reçu en ses trois mandats suivants à notre ordre sur monseigneur Joseph Diant.

Le 1er au 5 septembre prochain …. 1200 livres

Le 2ème au 5 octobre prochain …. 1200 livres

Le 3ème au 5 novembre prochain … 1200 livres

Ruste de Rezeville frères.


© Educ'Archives - Archives départementales des Yvelines - Plan du site - Mentions légales - Crédits