Jardins à la française

Les progrès des sciences introduisent au XVIIè siècle une nouvelle conception de l’espace et du jardin construit selon les principes de la perspective et dont la structure d’ensemble apparaît clairement d’un point élevé (en général la terrasse du château). Les jardins à la française sont selon Richelieu les « jardins de l’intelligence ». A l’organisation géométrique des parterres et des broderies répondent les jeux d’eau des bassins et fontaines. Les formes antiquisantes sont privilégiées, tant dans les architectures (colonnades, templions…) que dans les sculptures décoratives qui parsèment les jardins à la française, et dont Versailles sera le modèle incontournable.

1_5Q385_2_02.jpg3_A50.jpg4_FA614_2.jpg5_7Fi51.jpg6_A482.jpg7_inFol43.jpg8_7Fi34.jpg9_7Fi35.jpg10_7fi36.jpg11_7Fi40.jpg12_7Fi46.jpg13_FA614_1.jpg2Fi13.jpg14_A73.jpg15_A106.jpg16_73J132_2.jpg17_A107.jpg18_A93.jpg19_E2655.jpg20_A119.jpg21_E641.jpg22_3Fi58.jpg23_3Fi58_10.jpg24_15Fi111.jpg25_IN_FOL_115_1.jpg26_IN_FOL_115_2.jpg27_IN_FOL_115_3.jpg28_3Fi67_1.jpg29_5Fi14-3.jpg141J_279.jpg