Parcs à l'anglaise et jardins composites

Né en Angleterre au début du XVIIIè siècle, le parc à l’anglaise est le « jardin de l’homme sensible » (Michel Baridon). Allées sinueuses, petits ponts et rivières artificielles, grottes et rocailles, massifs boisés ou fleuris donnent au jardin anglais l’apparence de la nature.

Vers la même époque apparaît le jardin mixte ou composite, alliant caractéristiques des jardins à la française et à l’anglaise. C’est le plus souvent une simple juxtaposition qui réunit ces deux styles.

30_A496.jpg31_E1079_a.jpg32_7Fi58.jpg33_48J774.jpg34_FA in fol 16.jpg35_1Q320_1.jpg36_1Q320_2.JPG37_5Fi7-1.jpg38_5Fi7-2.jpg39_5Fi7-3.jpg40_17FI151.jpg41_17FI152.jpg42_17FI153.jpg