Accueil > Ressources > Ressources téléchargeables > Les machines de Marly > La machine aux 17ème et 18ème siècles

Ressources

La machine aux 17ème et 18ème siècles

La Machine se composait de quatorze roues de 12m de diamètre, actionnées par la chute d'eau d'environ 2m de dénivelé. Le mouvement de rotation fourni par chaque roue était transmis à deux systèmes indépendants : l'un faisant fonctionner le premier étage des pompes qui aspirait l'eau de la Seine, l'autre pour transmettre le mouvement aux pompes des étages supérieurs.

Il y avait en tout trois étages de pompes :

  • les premières aspiraient l'eau de la Seine et la refoulaient dans le premier puisard de mi-côte
  • le second étage reprenait l'eau dans ce puisard pour le refouler au puisard supérieur
  • le dernier étage reprenait à son tour l'eau du puisard inférieur pour la refouler en haut de l'aqueduc de Louveciennes.

Au total, on dénombre plus de 250 pompes assurant la montée des eaux.

1_1num7_3_64.jpg2_1num7_3_65.jpg3_1num7_3_66.jpg4_Asup153.jpg5_Asup155.jpg6_Asup156.jpg7_Asup161.jpg8_Asup171_1.jpg9_Asup173.jpg10_Asup174.jpg11_Asup112_5-01.jpg12_Asup152-1.jpg13_Asup159p.jpg14_Asup166.jpg15_Asup154-1.jpg16_Asup164.jpg17_Asup160.jpg18_Asup147-1.jpg18_Asup165.jpg19_Asup147-2.jpg20_Asup147-3.jpg21_Asup147-4.jpg22_Asup157.jpg23_17Fi62.jpg

Zoom sur



© Educ'Archives - Archives départementales des Yvelines - Plan du site - Mentions légales - Crédits