Yvelines Educ'Archives
bandeau entrée en guerre

L'entrée en guerre

La France a mobilisé 3 600 000 hommes dont 1 700 000 dans la zone des armées.

Tous les belligérants pensent que la guerre sera terrible mais brève. Les mobilisés sont partis convaincus qu’ils rentreraient chez eux pour la fin septembre ou au plus tard à Noël, ce qui a atténué la douleur des séparations.